P1000210-copie-7.JPG

 

Tout se déroula dans un "joyeux bazar"où l'algorithme de gags journaliers, nous permis de "tenir haut" la bonne humeur d'un groupe que rien ne démonte. Tout commença le soir de l'arrivée à Fongillarde, lorsque nous débâchâmes la remorque que Christian tractait. Erreur manifeste. Trois douzaines oeufs m'avaient pas supporté les ralentisseurs de Bouzigue. Restait plus qu'à allumer le feu sous la remorque !!

Le lendemain, retour de rando; éparpillés sur la route de Fontgillarde, le premier arrivé, demanda aux autres la clef du gite. Les autres répondant que c'était le dernier encore sur la route qui avait fermé.(?)P1000230-copie-2.JPG...et La patience n'étant pas l'art que nous pratiquons le plus, voilà notre Jean-Louis se tortillant pour pénétrer par le "finestrou" des toilettes et de constater arrivé devant la porte que..celle-ci n'avait pas était fermée.

Un matin, décision fut prise de partir vers le bas de la vallée, vers Soulier...et comme tout le monde sait "où nous allons" et que les uns n'attendent pas les autres, au rond point la moitié est montée et l'autre à descendu la vallée et comme la moitié qui descend , n'a pas les numéros de téléphone de l'autre moitie et inversement..nous chaussions nos skis à 9 heures.P1000240-copie-2.JPG

Tout allant crescendo ..l'apothéose arrivant le dernier jour et les agapes dans la cabane de Soulier préparées par le "kitchen-boy " et son "paatronn"...mais là, faut que ce soit raconté par Pascal. Bonjour, les zygomatiques...

A part cela, nous avons fais 7800 m de déniv en 6 jours, inauguré une nouvelle formule de sortie en étoile, en privilégeant plutôt le circuit que "aller-retour"...Nous avons eu du mauvais que sur le dernier circuit ...l'autre "là-haut "nous réservant une de ses entourloupes dont il est capable...ayant allumé la turbine à 5200 t/minutes avec force neige et brouillard...vers 2900, la descente ski au pied, se fit en " Manue, tu es en 2 , Pascale en 3, henri en 4 et .. etc...etc ...Pierre ouvrant le bal. Benh, Oui JP, sur la carte, c'était en pointillés...photo ci-dessous. La forêt de Mélèzes nous rassurât et la présence du "Kitchen-boy" devant la cabane nous libéra ...nous pouvions nous congratuler "poing contre poing"en lançant après contact celui-ci derrière l'épaule comme.. les "jeuns".

Des cessions de rattrapages sont prévues ...entraînez vous... surtout les zygomatiques.  henri   P1000251-copie-2.JPG

Tag(s) : #ski de rando

Partager cet article

Repost 0