~~Un projet de salle d'escalade

Publié le 09/12/2014 à 03:49 La Dépêche Autres sports - Carcassonne (11)

Le Club alpin français et pyrénéiste de l'Aude a tenu son assemblée générale, vendredi soir, salle de la Patte-d'Oie. Autour des responsables, Pierre-Jean Loubès (président), Alain Calmin (trésorier), Pascale Oriol (adjointe), Sylvain Fuchs (secrétaire), Florence Crouzat (adjointe), l'adjoint aux sports de la ville de Carcassonne, Paul Escourrou, et dans la salle une bonne centaine d'adhérents. Le président a commencé par résumer les activités de ce club implanté depuis 1966, pour proposer les sports de montagne et pratiquer des activités de pleine nature, dans une ambiance conviviale : randonnée, escalade, alpinisme, randonnée en raquettes, ski de randonnée… Une école d'escalade fonctionne depuis dix ans. Les animateurs ont consacré près de 200 jours à l'encadrement des activités et sorties. La saison de ski de randonnée 2013-2014 a été particulièrement active. La participation a concerné 51 personnes (13 femmes et 38 hommes). Pour l'escalade, les séances en salle ont eu lieu dans le gymnase CAS-EDF, rue Côte-Buffon, à Carcassonne. L'ouverture de la salle d'escalade de Belcaire, en décembre 2013, a offert aux grimpeurs un nouvel équipement de qualité pour la préparation des compétitions. Les grimpeurs du club carcassonnais ont participé au championnat départemental Aude-P.-O., au gymnase Maraussan, à Narbonne ; au championnat de bloc, à la salle régionale de Belcaire ; au championnat régional et au contest amical de bloc à Quillan, dans la salle du club Roc-Genèse. Projets Les responsables du club alpin travaillent avec la municipalité sur le projet de salle d'escalade, dans le gymnase Delteil, à Carcassonne. Ils vont continuer à accompagner les jeunes de l'école d'escalade dans leur progression avec un entraînement à la compétition et, pour les plus grands, leur proposer des sorties adolescents pour créer un lien. La volonté première du président Loubès est de mettre l'accent sur la formation, qui attire autant d'hommes, de femmes et de jeunes, que de moins jeunes.

Michel Sawas

Partager cet article

Repost 0